A tenuous tale of her
Poté

Poté est un artiste britannique originaire de Sainte-Lucie, un État insulaire des Antilles, issu des scènes club et électroniques. Dans la continuité de son expérience de producteur, Poté assume pleinement sa vocation de vocaliste dans son nouveau projet, mais aussi son côté pop : « Je pense que c’est en travaillant avec d’autres gens, des artistes qui écrivent vraiment des chansons, et pas juste des producteurs, que j’ai vraiment aiguisé mon oreille, mon sens de la mélodie et de l’écriture. » On y retrouve de nombreuses influences musicales, à l’instar du kuduro, musiques électroniques et traditionnelles africaines.

Écoutez ici

LV N ATTN
Lojay x Sarz

Au Nigéria, Lojay et le producteur Sarz, qui a déjà collaboré avec Beyoncé, Burna Boy, Drake, Skepta, s’associent pour un nouvel EP, en compagnie du géant Wizkid, pour le titre « LV N ATTN ». Parfaite fusion entre hip-hop, afrobeats et R&B, Lojay explique : « Nous avons créé un son unique avec l’EP en nous inspirant de sons du monde entier. Il ne ressemble à rien de ce que l’on a pu entendre auparavant. C’est une représentation authentique de l’état dans lequel je me trouvais au moment où je l’ai créé : j’ai eu un chagrin d’amour et j’ai ressenti toute une série d’émotions différentes. Travailler avec Sarz m’a donné l’opportunité de canaliser ces sentiments à travers ma musique. J’espère que le monde appréciera “LV N ATTN” autant que j’ai pris plaisir à le faire. »

Écoutez ici

Tezeta
Hailu Mergia

L’album Tezeta du groupe pionnier de la musique éthiopienne moderne a été retrouvé par le label Awesome Tapes From Africa, bien qu’il ait été porté disparu durant trois décennies. N’existant qu’en cassette, il avait été enregistré au sein de l’hôtel Hilton d’Addis-Abeba, dans lequel Hailu Mergia ainsi que le Walias Band avaient pour habitude d’accompagner les plus grands noms de la musique éthiopienne. De nombreuses célébrités fréquentaient cet hôtel, à l’instar de l’Américaine Alice Coltrane ou encore du Camerounais Manu Dibango. Tezeta correspond ainsi à leur premier album complet, sorti sur le propre label du groupe, Ethio Sound. Il s’agit d’un hymne traditionnel de la nostalgie, aux mélodies funky. Cette œuvre nous plonge dans l’âge d’or de la musique populaire, les chansons de Hailu Mergia étant omniprésentes dans toutes les sphères sociales de l’Ethiopie.

Écoutez ici

Man made
Greentea Peng

L’artiste britannique nous plonge dans son univers onirique, entre spiritualité et politique, inspirée par la déesse hindoue Kali Ma. Groove, jazz et néo-soul sont les mots d’ordre de ce projet enregistré en pleine campagne avec le groupe The Seng Seng Family. Produit par Earbuds, Greentea a notamment été soutenue par plusieurs producteurs, à l’instar de Swindle, de Samo & Kiko ou encore de Mala. Un album hypnotique, nous invitant à ressentir une plénitude pleine de mysticisme, à l’image du monde intérieur de la chanteuse, semblant d’une richesse infinie.

Écoutez ici

Couleur
Dobet Gnahoré

Dobet Gnahoré est une véritable star en Côte d’Ivoire. Fille du grand musicien Boni Gnahoré, elle est également connue pour ses interprétations toujours riches en émotions, mais aussi pour ses chorégraphies explosives. Dans son album Couleur, l’artiste retourne sur sa terre natale, en plus d’effectuer sa transition vers l’afropop. Alors qu’elle vivait en France, Dobet s’est rendue en Afrique au début de l’année 2020, afin de renouer avec la scène musicale underground et locale. Cet album optimiste illustre parfaitement l’énergie d’un continent en plein essor, entre grooves électros et danses endiablées.

Écoutez ici

Human Supremacy
Takana Zion

Dans son sixième album, l’artiste guinéen s’est rendu dans l’incontournable studio Mixing Lab de Kingston, véritable lieu de pèlerinage dans le monde du reggae. Enregistré auprès de grands noms de la scène musicale jamaïcaine, à l’instar de Samuel Clayton Junior et de Stephen Stewart, ce nouveau projet met à l’honneur aussi bien la Guinée que la Jamaïque, notamment par le biais de cérémonies traditionnelles africaines ou du rastafarisme. Un album profondément spirituel, qui nous invite à l’optimisme.

Écoutez ici

Idéal
Arma Jackson

Le rappeur de Lausanne se lance dans son premier album, après avoir été récompensé d’un Swiss Music Award. En collaboration avec le chanteur Tayc, le protégé de Youssoupha, Jordan Mfumu de son vrai nom, perçoit ce projet comme un véritable accomplissement : « Il y a eu un long chemin parcouru. J’ai dû me prouver à moi-même que j’en étais capable, mais aussi et surtout à ma mère. Elle m’a toujours poussé à aller au bout de ce que j’entreprenais. » Avant d’ajouter : « Je crois que j’ai envie de dire à l’enfant que j’étais, qui rêvait de faire sa musique comme il l’avait imaginé, sans compromis, qu’on l’a fait, ça y est ! »

Écoutez ici

Segunda Temporada
Zuukou Mayzie

Un an après la sortie de Primera Temporada, le rappeur dévoile la suite, Segunda Temporada, aux côtés de Freeze Corleone, Ashe22, The Pirouettes, Wit, Osirus Jack, Timothée Joly, Black Jack ou encore Di-Meh. Celui qui déclare faire de la « wok music » explore dans ce nouveau projet son rapport au succès, au quotidien ou encore à l’amour.

Écoutez ici

Everyone is Watching
Reefer Tym

Âgé de 21 ans, l’artiste ghanéen dévoile son nouvel EP, en compagnie d’EL, de Drew ou encore de Manu WorldStar. À l’image de la pochette de son album, sur laquelle il semble s’envoler dans l’espace, Reefer Tym nous plonge dans une ambiance profondément apaisante, nous incitant à poursuivre nos rêves, tout en nous faisant vibrer.

Écoutez ici

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘304027956726511’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);



Source link

Leave a Reply