Dans son album Convey Backs, le musicien revisite sa jeunesse en mettant à l’honneur Newham, son quartier natal, situé dans l’est de Londres.

Alfa Mist est profondément attaché à Newham, où l’on trouve une diversité infinie de genres musicaux, notamment du grime ainsi que du hip-hop. Il définit son album Convey Backs comme un moyen d’explorer son éducation musicale. Dès ses treize ans, Alfa Mist tente de produire des rythmes hip-hop, déclarant avoir à l’époque été inspiré par le rappeur londonien Kano, mais aussi par le groupe de hip-hop états-unien Little Brother. Ce multi-instrumentiste semble également nostalgique, se remémorant son passé de batteur, dans les rues de Londres.

Au sein de Convey Backs, Alfa Mist souhaite joindre à tout cela la profondeur du jazz, l’une des plus grandes révélations de sa vie. En effet, alors qu’il cherchait des pistes utiles pour ses samples, le musicien finit agréablement surpris par la musicalité du jazz et se met ainsi à ressentir le « besoin d’apprendre à jouer du piano ». Dans le clip de « Run Outs », nous sommes à la fois captivés par les représentations du métro qui défilent, à l’image du temps qui passe, ce qui nous envahit de nostalgie.

L’album sera entièrement disponible by the use of ANTI- Records, le 23 avril prochain. En attendant, vous pouvez le précommander ici, mais aussi écouter « Run Outs » dans notre playlist Songs of the Week, sur Spotify et Deezer.





Source link

Leave a Reply