Advertisement


De la Nouvelle-Orléans jusqu’au PAM Club, il n’y a qu’un pas. Pour démarrer 2022, ÌFÉ nous a fait parvenir un combine composé des morceaux qui ont contribué à l’aboutissement de son dernier album 0000+0000, de quoi danser en méditant.

En 2017, ÌFÉ avait mis tout le monde d’accord avec l’album IIII+IIII, véritable OVNI rétro-futuriste à la manufacturing léchée et indéniablement innovante, au seuil de l’avant-garde électronique. Musicien, auteur-compositeur, producteur et prêtre Santeria, Awo Orunmila Otura Mun de son vrai nom sortait en novembre dernier une suite méritée intitulée 0000+0000, faisant alors écho aux prières yoruba autotunées qui ont fait de lui un artiste incontournable de la musique panafricaine. Maître percussionniste reconnu, ÌFÉ articule ses critiques sociales et tragédies personnelles sur des symphonies électriques et organiques, provoquant la rencontre entre la rumba cubaine, le dancehall et la entice avec une touche contemporaine inédite. Alors que machines et percussions résonnent d’une même voix, l’artiste afro-américain s’entoure de musiciens de choix tels que Bill Summers, percussionniste d’Herbie Hancock, le chanteur congolais Robby The Lord, le guitariste yoruba Saint Ezekiel et le London Lucumi Choir. Tout juste remis du passage de l’ouragan Ida, ÌFÉ s’est remis aux fourneaux pour nous préparer un combine hors du temps, reflet de sa personnalité.

« J’ai essayé ici de sélectionner certains des morceaux qui ont eu une significance dans ma vie de tous les jours, menant dans la plupart des cas à l’écriture et à l’enregistrement de 0000 + 0000. Lorsque je travaille sur un album, je n’écoute pas de musique à la maison en dehors des classiques comme Coltrane ou Curtis Mayfield. Ces artistes font partie des rares constantes dans ma vie. La grande exception ici serait le dancehall moderne auquel je reste religieusement fidèle, d’où la chanson Henne & Weed qui clôture le combine. Pour moi, ÌFÉ est fortement inspiré par la musique jamaïcaine et afro-cubaine d’une manière évidente. Mais créativement, je me sens plus proche des contemporains dans des genres comme le UK jazz, la soul expérimentale et la musique électronique, d’où les morceaux de Matthew Halsall, Toulouse, Machinedrum et ainsi de suite… En fin de compte, je suppose qu’ÌFÉ est simplement mon approche de la musique du second présent, touchée et constamment façonnée par le monde qui m’entoure. »

Advertisement

Tracklist :

1. ÌFÉ – Mr. Envy
2. ÌFÉ – Closing Prayer
3. Augustus Pablo – King Tubby Meets Rockers Uptown
4. Jacob Miller – Baby I Love You So
5. Aswad – Dub Fire
6. Lila Ike – Second Chance
7. Gappy Ranks – Carpenter
8. Yasmin Ft. Ms. Dynamite – Light Up The World
9. Matthew Halsall & The Gondwana Orchestra – The Land Of
10. Toulouse – It Is Well
11. Garren Sean – For Life
12. Curtis Mayfield – The Makings of You (Live)
13. Jay-Z & Kanye West Ft. Curtis Mayfield – The Joy
14. Knox Fortune – Lil Thing
15. Chronixx – Skankin’ Sweet
16. John Coltrane – Spiritual
17. Toulouse – Reach Out
18. Hurray For The Riff Raff – Rican Beach (ÌFÉ Remix)
19. ÌFÉ – Heart Full of Love
20. Machinedrum – Tell U (Feat Rochelle Jordan)
21. ÌFÉ – Prayer For Shangó
22. TeeJay – Henne & Weed

Suivez l’artiste sur Facebook, Instagram et Bandcamp.

!operate(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=operate(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.model=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, doc,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘304027956726511’);
fbq(‘observe’, ‘PageView’);



Source hyperlink

Advertisment

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here